Cobalt 27 Capital Corp - CA19075M3093

10 avril modifié dans Cobalt

Aujourd'hui, l'Initié de la Bourse s'intéresse à Cobalt 27 Capital Corp. Il s'agit d'une société de streaming de Cobalt et de Nickel (avec un peu de Lithium en sus).

Son ISIN est le : CA19075M3093. Et voici le lien vers l'article de l'Initié.

Elle est cotée à Toronto et pour les européens, sur la bourse de Francfort.

Comme la demande mondiale va augmenter petit à petit, le Cobalt et le Nickel sont des investissements à long terme, voire à très long terme.

Qu'en pensez-vous?

Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

Réponses

  • ... d'où la stratégie d'entrer un ordre limite assez bas, et valable jusqu'à une date étendue... P.S. Ne jamais oublier qu'au 31 décembre de chaque année, le "compteur-ordres" se remet à zéro. Si vous avez un ordre en attente, n'oubliez pas (si vous êtes toujours preneur), de le ré-encoder. Pas mal d'investisseurs, s'ils choisissent un ordre en continu, négligent de consulter (et noter) la date pré-définie par le broker. Un petit conseil d'ami...

  • 10 avril modifié

    N.B. Puisque je parle "stratégie", voici d'autres points à ne pas négliger selon moi : 1. Vous choisissez de vendre une action, mais vous n'êtes pas sûr qu'elle ne va pas remonter. Dilemme qui peut se résoudre comme ceci : 1. plutôt que de TOUT vendre au pif, mieux vaut parfois "réduire". Ainsi, vous vous protégez à la fois d'une remontée soudaine et d'une chute brutale. L'inconvénient, ce sont les frais de courtage, mais n'oubliez pas que les frais sont liés au montant de la transaction, et donc la dépense peut être ajustée. 2. Pour une action très volatile, n'oubliez pas le stop-loss, mais songez aussi à l'option "stop-limite". Dans ce cas, le titre n'est vendu que si la valeur se situe entre deux plages que vous aurez fixées. Avec cette option, le seuil de déclenchement reste identique au stop-loss MAIS si l'action baisse trop (ce peut être le cas à l'ouverture, par exemple) l'ordre n'est pas exécuté s'il dépasse à la baisse la seconde limite fixée. Un pari risqué, mais qui peut vous protéger si l'action se reprend.

    Et enfin : bien souvent, lorsque le titre chute, certains investisseurs (comme moi) sont tentés d'acheter s'ils pensent que cette baisse est exagérée. C'est pile ou face, mais parfois la baisse est le signal d'une crainte ou d'une déception. Si cette crainte est justifiée par une nouvelle information qui va dans le même sens, il y a fort à parier que la chute s’accélère. Donc, il peut être utile d'attendre le lendemain, voire quelques jours, au risque (bien sûr) que la rumeur ne soit pas confirmée. Mais dans ce cas, vous n'aurez rien perdu, sauf un manque à gagner (ce qui est moins grave qu'une perte sèche). L'exemple qui vient à l'esprit : Bpost, qui, en un jour, était passé de 27€ à 21, puis à 18, pour atteindre un seuil de 7,22€...
    Bien malheureux les investisseurs qui auront acheté le premier jour de la dégringolade... (même si le titre a repris quelques couleurs depuis).

    Comme je m'écarte ici de la rubrique "cobalt", je vais entrer ce post dans une rubrique du forum mieux adaptée.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.