Bpost - BE0974268972

décembre 2018 modifié dans Actions belges

Extrait de la rubrique "corporate" du site de Bpost :

Bpost est le premier opérateur postal en Belgique et le prestataire du service universel.

Bpost offre des services de courrier adressé et non adressé, des solutions efficaces et de qualité élevée pour la communication commerciale et administrative.

Bpost est bien positionnée sur le marché belge de la livraison de paquets grâce à de nombreuses options de livraison et à un réseau international performant

Bpost offre une variété de produits de courrier et de services financiers et d'assurances au travers d'un réseau étendu de points de vente.

Bpost développe des solutions à valeur ajoutée basées sur l'intégration des communications électroniques, du courrier, de la livraison de paquets et des services de paiement.

Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

Réponses

  • La société a été cotée ex-dividende hier (le 6 décembre). La date de paiement semble être le 10 décembre.

    Pensez-vous que le dividende est tenable pour les années à venir?

  • Je ne crois pas que le dividende sera au même niveau l'année prochaine. A un taux proche de 12% brut, ce serait d'ailleurs ridicule. Je pense que le mieux est que la société diminue son dividende en 2019.

    Comme je le dis dans cet article, une diminution de moitié laisserait du 6% brut, mais l'état est derrière et tient à son dividende...

    Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

  • décembre 2018 modifié

    Voilà plusieurs jours que Bpost continue de reculer. Son plus bas du jour était à 7,22€. Quand on songe qu'il y a 9 mois, le titre publiait des résultats "canons" (dixit la presse spécialisée), avec un cours de 27€, on croit rêver si l'on songe un instant au caractère "bon père de famille" du titre. En fait, il y a une conjonction de facteurs très négatifs qui tous reposent sur les incertitudes (dividende, maintien des clients, inquiétudes sur la stabilité sociale, etc). A cela s'ajoutent les dégradations successives des brokers qui font la pluie et le beau temps, mais aussi la politisation de l'entreprise et de ses dirigeants : une incurie digne d'un mauvais thriller à la belge.
    Ceci étant, même si la dernière recommandation exclut de conférer à BPost le statut d'action sous-évaluée, il reste que la modernisation est en cours, que les colis commencent à compenser la baisse des courriers, que Bpost figure parmi les entreprises postales européennes les plus innovantes... Pas du tout un conseil d'achat, dès lors que les shorteurs s'en donnent à coeur joie, mais tout de même : 7,22€ c'est vraiment très-très bas.

  • UBS dit d'ailleurs que le "dividende est tenable pour l'avenir", mais je ne sais pas si c'est une bonne chose de puiser dans toutes les réserves pour payer les actionnaires. Si du 12% est vraiment tenable, ce serait une première dans le monde boursier belge (sans compter Quest for Growth qui paie parfois jusque 20%, mais ne le fait que quand la boîte est en bénéfice sur l'année).

  • A mon avis, Bpost va continuer sa lente migration de livreur de colis. La concurrence y est plus dure que dans les lettres, et les marges un peu plus basses, mais avec une bonne gestion je pense que la société peut y arriver, et ainsi redonner quelques couleurs à l'action.

    Seulement il faudra un certain temps... Peut-être même beaucoup de temps. Mais si le dividende reste élevé, ceux qui possèdent des actions Bpost auront davantage envie de patienter.

    Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

  • Outre la fin des tensions sociales, Bpost vient d'accroître son positionnement clé dans Bruxelles. Les shorteurs vont-ils se décourager? Pa sûr, mais il est clair que Bpost affiche pour l'instant des intentions dynamiques et novatrices. Il faudra du temps, et nous ne sommes pas près des 27€ d'il y a 9 mois, mais cela semble redevenu une action de "bon père de famille" (du moins pour ceux qui auront acheté autour de 7,22). Les autres, c'est une autre histoire.

  • Bpost, achetée autour des 7,5€, est finalement une excellente valeur pour les amateurs de dividendes, y compris s'ils le diminuent fortement :smile:

  • D'autant que le titre est passé au-dessus de la zone des 8€.

  • Il faudra suivre de près l'intégration de Radial en 2019. Si elle se passe bien, Bpost pourrait peut-être redevenir une valeur "bon père de famille" de rendement en 2020. A voir.

    Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

  • L'équivalent néerlandais de Bpost revient dans la liste des actions en portefeuille de KBC. Son achat récent du concurrent est un bon signal pour les investisseurs. Bpost, à cause de l'Etat belge, a commis une grave erreur en switchant le rachat de PostNL avec celui de Radial. Mais que peut-on encore espérer d'une boîte où l'Etat belge (du moins ce qu'il en reste) est un gros actionnaire... On a les ministres qu'on mérite (je n'ai pas souvenir d'un gouvernement peuplé d'autant d'incompétent(e)s.

  • 27 févr. modifié

    Il est d'ailleurs à noter que PostNL remplace ABN Amro dans la nouvelle sélection Benelux de Bolero. Voilà l'analyse de PostNL par Ruben Devos, l'analyste de KBC Securities : https://data.kbcsecurities.be/40/40/210/136875.pdf.

    Objectif de cours de 4,50€, potentiel haussier de 97%.

    Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

  • 20 mars modifié

    Bpost a annoncé aujourd'hui de très bons résultats, en tenant compte de la morosité du secteur. Le prochain dividende sera vraisemblablement de 85% du résultat net, ce qui équivaudrait à un rendement entre 8 et 10% environ.

    Nathanaël - Cochez l'étoile face à chaque sujet pour être prévenu des réponses par email.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.